DOSSIERS SANTE : OUVRIR SON DMP

Le DMP doit favoriser la coordination, la qualité et la continuité des soins entre tous les professionnels de santé

En bref

Les élus mutualistes ont certes pour mission d’organiser le fonctionnement de la mutuelle.

Mais, parce qu'une mutuelle n'est pas qu'un tiroir-caisse, ils ont également pour responsabilités de contribuer à la défense de ses adhérents et, plus généralement, de leur donner les moyens de mieux appréhender le système de santé.

Sollicités à plusieurs reprises sur l’intérêt d'ouvrir un Dossier Médical Partagé (DMP), nous mettons à la disposition de nos adhérents quelques éléments d'analyse.

 

Le DMP en quelques mots

Le DMP est un carnet de santé numérique qui doit principalement

  • rassembler les données médicales utiles (maladies, allergies éventuelles, traitements, comptes-rendus d’examens, d’interventions et d’hospitalisation, données de remboursement de la CPAM) ;
  • permettre aux professionnels de santé qui vous prennent en charge de mieux vous soigner, notamment en cas d’urgence ;
  • éviter les examens en double et les prescriptions inopportunes (contre-indications, interactions entre médicaments)

La création du DMP n’est pas obligatoire et chaque titulaire est libre d'en demander à tout moment la fermeture.

L'absence de DMP n’a aucun impact sur vos remboursements.

 

L'avis de la MIPSS Auvergne

Nous avons quelques réserves de principe sur le déploiement du DMP qui motivent notre vigilance :

  • la structure du DMP aurait pu bénéficier d’outils d’aujourd’hui, au lieu de se limiter à une collection de documents inertes ;
  • il aurait été plus sain que ce ne soit pas l’assureur « Assurance Maladie » qui ait la responsabilité de sa mise en œuvre.

Néanmoins, nous avons un a priori favorable sur le recours au DMP : il est clairement dans l’intérêt des patients que les soignants aient un accès partagé aux informations de santé qui leur sont utiles.

Bien sûr, cette utilité sera proportionnelle au taux d’utilisation du DMP par ces mêmes professionnels de santé. Cela vaut principalement, dans un premier temps, pour l’entrée des documents dans le DMP par ces professionnels. En l’absence de contenu, il n’y aura ni efficacité de la prise en charge des soins, ni efficacité des examens et des prescriptions ! Ce sera l’une des clés de son succès ou de son échec.

Une seconde clé réside dans le respect des droits du patient en matière de
- création, suppression, consultation du DMP ;
- de sécurité des données médicales personnelles enregistrées dans le DMP.

Ce second aspect est primordial : l’accès au DMP ne concerne que les seuls professionnels de santé soignant le patient. Si cette limite stricte venait à être allégée dans le futur, par quelque autorité que ce soit, nous conseillerions à nos adhérents de procéder à la clôture de leur DMP !

 

Pour en savoir plus :

A savoir :

Afin d’inciter les médecins libéraux à s’équiper, la compatibilité de leur logiciel métier avec le DMP est l'un des critères de leur rémunération (via le "forfait structure").

 

Dernière modification : 10/02/2019 à 17:06:09

immeuble CAF - rue Pélissier - 63032 Clermont-Ferrand Cedex 9      tel : 04 73 74 69 04      fax : 09 72 56 19 88     mail : contact@mipss-auvergne.fr
Accueil      Mentions légales  
   Siren : 779 209 469       © MIPSS Auvergne 2016  


QR Code MIPSS  
Affiliée à
 
Affiliée à
 
Affiliée à
 
Suivez-nous sur
 
 
 
unmi
 
 
Analytics Tracking Google